http://www.lesoir.be
mercredi 29 mars 2017
Recherche :
Dans :
Évènement
Votes du public
Voter pour cet évènement :
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
En partenariat avec NetEvents.be
Apocalypse bébé
Critique du Soir
  (Avis de la rédaction)

Finalement, le théâtre n’est pas différent du monde de la mode. Il est aussi  rythmé par des tendances. La scène est par exemple dominée par le noir, hérissé de textures sauvages et d’un style punk que l’on doit à la haute couture de Virginie Despentes. L’auteure française inaugure sa collection avec Apocalypse Bébé, adapté de son livre (Prix Renaudot 2010).

A la mise en scène, Selma Alaoui en a remanié les coutures dans une version ample et vive. Elle en a resserré les mailles dans un polar qui vous serre agréablement la taille et ne vous lâche plus, jusqu’à la fin de ces deux heures de road-trip érotico-social.

Adolescente turbulente, Valentine a disparu, échappant à la vigilance de Lucie, détective privée sans envergure. Trentenaire paumée, Lucie fait appel à « La Hyène », lesbienne flamboyante et enquêteuse légendaire aux méthodes efficaces mais discutables. Toutes deux partent en quête d’indices, dans l’entourage de l’adolescente, pour tenter de la retrouver.

Et c’est là que la mise en scène fait fort : en un tréteau mobile, une chute de rideau ou une carcasse de voiture, elle enchaîne à vive allure toutes sortes de destinations, de l’intérieur parisien cossu du père de Valentine jusqu’à une plage barcelonaise où se déversent les orgies d’une jeunesse dorée mais déboussolée.

Il se dégage un souffle nerveux, effervescent de cette pièce chorale. S’il est impossible de rendre la minutieuse étude de caractère déployée dans le roman, les personnages esquissent une certaine radiographie de la société française : des familles écartelées, atrophiées par le manque d’amour ; des jeunes de toutes origines culturelles, enflammés par la violence urbaine ; une communauté sexiste, précaire, matérialiste, et obsédée par la menace terroriste. Avec, comme d’habitude chez Despentes, une glorification de la jouissance lesbienne, comme un filet d’eau purificateur sur le marasme ambiant.

Le roman est noir de noir mais la pièce navigue plutôt du côté ironique de l’auteur, au risque parfois de flirter avec une certaine caricature des personnages. Malgré tout, il fait bon rire d’une Hyène sexuellement volcanique (incandescente Marie Bos), d’une antihéroïne dépressive, détective qui se rêve en James Bond mais s’avère plus neurasthénique qu’un Derrick (hilarante Mélanie Zucconi), ou d’un père démissionnaire, rentier aux vaniteuses tentatives littéraires (suave Achille Ridolfi). Maude Fillon, Florence Minder, Eline Schumacher et Aymeric Trionfo apportent aussi leur part de tonus, mi-comique, mi-inquiétant, à ce thriller explosif.

CATHERINE MAKEREEL


 
(édition du 05/10/2016)
Votre avis

Agenda
Où ?
Quand ?
Quoi ?
Le mad vous aide à trouver vos spectacles, concerts, epositions, galeries, etc. En partenariat avec NetEvents
 
+ Ajouter mon événement...
En partenariat avec Netevents.be
 
 
Facebook
 
Newsletter
Retrouvez chaque mercredi
l'essentiel de l'actualité culturelle:
Si vous souhaitez vous désinscrire, cliquez ici
 
Bandes annonces
Prochainement...
King Arthur
Mai 2017
Despicable Me 3
Juillet 2017
Pirates des Caraïbes
Mai 2017
Cars 3
Juillet 2017
 
© Rossel & Cie. S.A. - lesoir.be - Bruxelles 2017
"Ce site est protégé par le droit d'auteur, tous droits réservés." *
Informations légales - BADMNEVP01
* Toute reproduction et/ou rediffusion de contenu par quelque moyen que ce soit doit faire l'objet d'une autorisation spécifique auprès de Copiepresse au 02/558.97.80 ou via info@copiepresse.be . Sont toutefois autorisés la reproduction et l'agrégation des contenus de Flux RSS ou Widget, limitées à un usage privé, individuel et non commercial, ou un lien vers la page d'accueil. Plus d'infos : www.copiepresse.be " Pour toute autre question ou information, contactez lesoir.bea.
Nous utilisons les cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En continuant à utiliser notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Tous les détails sur la façon dont nous utilisons les cookies